Au pays de la gloire: l’Italie

30 novembre 2007

le colosseumLe potentiel touristique de l’Italie lui a apporté un immense succès sur ce marché, de sorte que son nom n’as besoin de présentation presque pour personne. Qui ne connait pas l’héritière moderne du puissant empire romain? Et, on doit le reconnaître, le peuple italien a bien su cultiver ce potentiel et tirer profit de son histoire. C’est à peine si on trouve en Italie un endroit vierge, que les vagues de l’histoire n’ont pas touché, un endroit où l’art, le folklore les traditions culinaires ou les vestiges historiques n’attirent pas les visiteurs européens ou non-européens.

l’Italie recèle les traces d’une civilisation tellement riche, qu’à peu près la moitié des sites et des monuments classifiés par UNESCO dans le patrimoine historique et artistique du monde, appartiennent à l’Italie. En plus, le climat méditerranéen doux, les plages ensoleillées des côtes italiennes, les paysages rustiques des villages sont d’autres raisons qui font de l’Italie l’une des destinations les plus « prisées » de l’Europe.

Un coucher du soleil à Rome rappellera peut-être aux artistes l’image d’une Rome incendiée par Nero, mais on verra très tôt qu’autour du Colloseum romain, s’étend une ville vivante et nouvelle, abritant une économie fleurissante.

Mais quoi dire encore sur la Venise? La patrie de tous les amoureux, cette ville unique au monde reçoit chaque année les hommages des milliers et milliers de romantiques de tout le monde. Le soir, promenades dans les gondoles et dans la journée, visite des palais qui ravivent le temps lointane où la cité était regnée par les Doges..

Si votre chemin vous emmène en Toscane, allez visiter la patrie de Machiavelli: la Florence, maison également de Dante et de Boccacio, une ville débordant d’un esprit artistique, gardé jusqu’à aujourd’hui. Vous comprendrez, peut-être, de cette façon, l’esprit qui a engendré le génie de la Renaissance européenne!

On n’est jamais fatigue de répéter l’unicité de l’Italie. Si vous n’êtes pas vraiment une passionné de l’art et de l’histoire, Milan vous convaincra sans doute par son esprit nouveau qui va de pair avec sa richesse historique. C’est la capitale du modernisme en Italie et la capitale de la mode en Europe. C’est la ville agitée où l’art du mondain, des fois génial, des fois seulement excentrique, a su trouver son terrain.
Au sud, la ville de Naples, d’où vous pouvez respirer l’air du Vesuve, n’est en rien moins préciuex que les autres grandes villes. Plein de monuments et de sites archéologiques, il a été souvent soumis à des commentaires dénigrantes. Osez de le découvrir!

Petit tour de l’Ukraine

27 novembre 2007

ukraineArrivée il y a peu de temps à la une des journaux occidentaux, grâce à la »Revolution Orange », l’Ukraine n’a pas été une destination touristique très populaire pour les occidentaux. Aujourd’hui, l’état de ce domaine est considérablement amélioré. Après le moment 2004 qui a marqué la scène politique ukrainienne, en 2005, plus de 15000 touristes ont choisi ce pays de l’Europe de l’Est. Si vous êtes citoyen européen et si vous voulez voyager en Ukraine, sachez que des mesures ont été prises pour enlever l’obligation des visas pour vous. Et, une fois décidés de connaître l’Ukraine, voilà quelques suggestions pour votre voyage:

Comprenant une diversité de formes de relief (la chaine carpatique, la Mer Noire), la nature de l’Ukraine peut être une première raison pour s’y rendre, mais l’Ukraine est d’abord intéressante du point de vue culturel et historique.

Si vous choisissez Kiev, la capitale du pays, vous sentirez assez vite le mélange de nouveau et d’ancien qui caractérise, généralement, les grandes villes. En tant que principale ville du pays, Kiev est aujourd’hui ouverte à la modernité, mais elle garde ses trésors culturels et aussi des traces qui rappellent aux visiteurs l’histoire récente du pays. La cathédrale Sainte Sophie, monument vénérable qui date depuis une millénaire et aussi le Monastère des Grottes sont, à Kiev, les preuves de l’apport religieux à la culture d’un pays majoritairement orthodoxe. Si votre voyage est planifiée pour le mois de mai, vous aurez, peut-être, l’occasion de participer au Festival du Printemps

À Odessa, vous connaîtrez une ville qui a fait la gloire de la civilisation russe pendant sa belle époque de l’impératrice Catherine la Grande. C’est ici qu’elle avait établi le principal port qui permettait à son empire l’accès aux mers chaudes du continent. On dit que cette ville préserve un esprit tout à fait spécial qui n’est pas du tout ukrainien, mais qui n’est pas, non plus, tout à fait russe, compte tenu du fait que la ville a été peuplée par les plus divers groupes ethniques de l’Empire russe. Visitez ici premièrement l’Opera, un bâtiment monumental dont la spécificité consiste dans les scènes qui remplissent le plafond, représentant des images des pièces shakespeariennes.

Vous pouvez, ensuite, aller visiter la ville de Lvov qui concentre l’essence de la culture nationale ukrainienne. Et, lorsqu’on se trouve sur ce territoire des traditions particulières, il faut profiter pour faire des randonnés dans les pittoresques villages de l’Ukraine où vous pouvez avoir la certitude de ne pas retrouver l’esprit des villages occidentaux.